Swallow’s Rose – Live, Love, Hate & Hope

Swallow's Rose           

Swallow’s Rose – Live, Love, Hate & Hope (12/10/2018 – Sbäm Records)

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il m’en aura fallu du temps pour vraiment me pencher sur cet album de Swallow’s Rose, Live, Love, Hate & Hope. Un album de plus qui vient confirmer que 2018 aura été un très grand cru en matière de sorties en ce qui concerne mes goûts musicaux.

Swallow's Rose - Live, Love, Hate & Hope

Swallow’s Rose, ils nous viennent de Bavière, plus précisément de Bodenmais, et le groupe a été fondé en 2012. Du bon punk rock, anglophone, aux relents skate punk, mélodique et mélodieux.

Le groupe est composé de Dominik Geiger (Vocals), Fabian Mühlbauer (Leadguitar), Manuel Kerschl (Rythmguitar/Backvocals), Korbinian Seidl (Bass/ Backvocals), et Michael Thurnbauer (Drums). Live, Love, Hate & Hope est leur premier album, et ça ne présage que du bon pour la suite.

Swallow's Rose10 titres, et rien à jeter. De la première à la dernière piste on est embarqués avec eux. Live, Love, Hate & Hope, c’est exactement ça, la vie quoi, what else ?

Musicalement très bien exécuté, on y retrouve tout ce qu’il faut, chaque instrument est à sa place, bien dosé, le lead vocal a ce petit quelque chose en plus qui me capte, à l’instar des back vocals qui complètent le tout à merveille. Les mélodies accrocheuses embarquent, et pour le fond tout le monde y trouve son compte. Eux-mêmes sur leur site expliquent : « Sur les dix morceaux, vous trouverez un mélange de sagesse, de textes sociaux critiques et de la part nécessaire d’ambiance de fête, pour que tout ce que votre cœur désire ». Et c’est ça, tout y est, on y retrouve tout ce qu’on peut attendre, le tout dans une ambiance musicale à laquelle on adhère très vite.

Mon histoire avec cet album : J’avais croisé le nom de ce groupe à plusieurs reprises lorsque je préparais un article sur le groupe Sir Veja pour un webzine où j’officiais à l’époque. J’ai ensuite entendu le morceau Equality sur la playlist Protest Sounds de KBAN. C’était un de mes préférés de la playlist, il y avait quelque chose qui me retenait dans ce morceau. Mais le temps a passé, je papillonnais ici et là, d’album en album, de groupe en groupe, sans trop me fixer. Ce n’est que très (trop) récemment que je me suis vraiment arrêtée sur cet album, et depuis, je l’écoute beaucoup, vraiment beaucoup. C’est devenu un de mes classiques du moment. Je ne saurais expliquer pourquoi, mais cet album m’apporte énormément. Y’a des moments plus propices que d’autres pour accrocher à un son, ce moment est enfin arrivé pour moi avec cet album, je n’en décrocherai plus, et c’est tant mieux. Ils comptent, that’s it. Le genre d’album qui laisse une trace et fait désormais partie de mon histoire.

Bref, j’aime. Allez les écouter, achetez leur album et leur merch ; en ces temps compliqués, ces groupes ont plus que jamais besoin de soutien, et Swallow’s Rose le mérite vraiment. Et puis 10 titres, c’est court, excellent mais court, on en veut encore, on en veut plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *