TATSG – Of Pals And Hearts

                

Tequila And The Sunrise Gang – Of Pals And Hearts (20/04/18 – Uncle M)

C’est du lourd pour moi là encore, une autre “révélation” 2018, vraiment. Eux aussi j’suis tombée dessus grâce à Punkrockers Radio. C’est clairement ma dose de bonne humeur, c’est zen, relax, pêchu, énergique, tout ça à la fois, j’suis assez scotchée et je trouve ça vraiment brillant.

Reggae/Ska/Punk/Rock, les huit allemands de TATSG nous viennent de Kiel, ou plutôt disons de “Kiel-ifornia”. Le groupe a été formé en 2001, et en est déjà à son 5ème album, sans compter l’Unplugged sorti en 2017.

Le dernier en date donc, Of Pals And Hearts, est sorti en 2018. Leurs influences sont variées (Mad Caddies, Sublime, Manu Chao…) et elles sont palpables dans leurs morceaux. J’ajouterais même Rage Against The Machine, dont on sent parfois une présence sous-jacente, prête à exploser.

J’en ai tellement écouté depuis que je les ai découverts, que je saurais même pas dire quel morceau m’a happée en premier. J’me souviens avoir tripé sur les vidéos de Keep Me Arrested et Campfire Light, mais impossible de me rappeler comment j’en suis arrivée là. Ce que je peux dire, c’est que j’ai écouté le dernier album d’abord, et ensuite tout leur stock y est passé tellement j’ai aimé.

Motion Pictures Soundtrack (2006), Coloradio (2008), Intoaction (2012), Fire Island (2016), Unplugged (2017), et enfin Of Pals And Hearts (2018). Soyons honnête, j’ai tout aimé, tous ces albums sans exception. J’ai compilé tout ça dans une seule playlist, en incluant aussi les singles et cover (Summer, Angels, Oi To The World), et j’me fais des matinées entières au boulot en n’écoutant que ça.

Comparé au reste de leur discographie cet album reflète assez bien leur patte. Morceaux pêchus (Me Against The World, Keep Me Arrested, All on You) ou plus apaisants (Beautiful Day, Everything) ou les deux à la fois (Replacement, Light It Up), avec des contrastes parfois marqués entre les couplets très zen et des refrains hyper pêchus, des montées en puissance, comme une tension accumulée libérée.

Ils font du bien, je sais pas comment expliquer, c’est ma dose de bonne humeur, de good vibes, ça donne la patate comme ça apaise, ça apporte ce dont on a besoin même si on sait pas qu’on en a besoin, ça dégage quelque chose de puissant, ça aide à s’évader, à être optimiste, ça met des couleurs et du soleil… Bref: ça fait du bien.

 

Coup de cœur, vraiment, pour les écouter quotidiennement et avoir fait de Me Against The World ma sonnerie de réveil (avec ça, on se sent prêt à affronter le monde chaque matin)… Et vu que le stock entier vaut le détour, je pense que j’en reparlerai, parce qu’ils font vraiment du bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *