Feine Sahne Fischfilet, résolument antifascistes

 

Feine Sahne Fischfilet

Crédits photo: Créateur : Andreas Hornoff; Droits d’auteur : www.ilovehorni.com

       

Hmmm, pas évident de parler de ce groupe, y’aurait trop à dire en fait, à détailler, mais ils comptent beaucoup pour moi et ça me parait difficile de faire l’impasse, ne serait-ce que pour ceux qui ne connaissent pas encore. J’ai un rapport très étrange au groupe, parce qu’il m’a fallu des années avant de vraiment “l’apprivoiser” et que maintenant je regrette le temps perdu.

Bref, j’avais croisé le nom, sans m’attarder. J’ai essayé plusieurs fois vite fait mais ça prenait pas. eek Et puis au fil du temps, à force d’en entendre parler, de comprendre leur intention et leurs motivations, leurs combats, ils me sont devenus familiers. Petit à petit, c’est comme si comme qui dirait je tombais doucement en amour pour le groupe. J’ai commencé à être accro à un morceau (Komplett im Arsch) qui ne prenait pourtant pas sur moi au début, j’ai maté le livestream d’Arte Concert de leur prestation au Hurricane Festival 2018, et plus poignant encore pour moi, le livestream du concert #wirsindmehr à Chemnitz.

[Un mot rapide sur ce concert: le 25 août à Chemnitz, un jeune homme a été tué à coups de couteau, les 2 suspects arrêtés étaient un Syrien et un Irakien. La ville (où l’AFD et Pegida sont particulièrement bien implantés) est alors devenue durant plusieurs jours le théâtre d’émeutes racistes, de rassemblements d’extrême droite, chasses à l’homme xénophobes, et autres scènes de haine et de rejet.

C’est donc en réaction que le concert gratuit sous le slogan “Wir Sind Mehr/#wirsindmehr” (en français: “nous sommes plus nombreux”) a été organisé par Kraftclub le 3 septembre, attirant près de 65.000 personnes (sans compter le suivi par médias, livestream and co). Se sont produits pour ce concert Die Toten Hosen, Casper, Feine Sahne Fischfilet, KIZ, Marteria, Nura et Trettmann et on compte également plusieurs featuring. L’initiative a reçu quelques critiques (j’vous laisse le soin de creuser si le sujet vous intéresse), mais elle n’en demeure pas moins un moment fort.]

Revenons à Feine Sahne Fischfilet. Le groupe a été fondé en 2007, vient de la région allemande de Mecklenburg-Vorpommern, et après avoir sorti ses 2 premiers albums sous le label Diffidati Records, il évolue sous le label Audiolith depuis 2012. Il est composé de Jan “Monchi” Gorkow (chant), Christoph Sell (guitare, chant), Jacobus North (trompette), Max Bobzin (trompette), Kai Irrgang (basse) et Olaf Ney (batterie). La discographie (sans compter les singles): Backstage mit Freunden (2009), Wut im Bauch, Trauer im Herzen (2010), Scheitern & Verstehen (2012), Bleiben oder Gehen (2015), Sturm & Dreck (2018).

Le groupe ne considère pas sa musique comme de l’art, mais comme une façon de donner une voix à leur colère contre les racistes, les sexistes, l’homophobie et l’État. Donc oui, c’est un groupe plus que fortement engagé, je dirais surtout déterminé. Je vais pas m’attarder sur les concerts déplacés, interrompus, ou qu’on a voulu annuler, les démêlées diverses et variées avec la police, la justice, les partis politiques, ça serait beaucoup trop long et si vraiment ça vous intéresse, Google est votre ami.

Deutschpunk, Ska-Punk, Streetpunk, ou tout simplement du “punk avec trompettes”, c’est un peu tout ça à la fois, mais en fait j’aime pas vraiment coller d’étiquettes, ranger dans des boîtes, pour moi ils ont juste un son qui leur est propre. Un son auquel j’ai mis du temps à accrocher, mais maintenant qui a du sens et compte beaucoup pour moi.

J’vais pas être hypocrite, j’connais pas (encore) toute leur discographie sur le bout des doigts, principalement les derniers albums et des tounes par-ci par-là des précédents. Donc pas question pour moi de me lancer dans une revue détaillée quelconque, je parle ici du groupe d’une manière générale, pas d’un album ou morceau en particulier. Tout ce que je voulais souligner, c’est l’affection que j’ai pour le groupe, en dépit des controverses.

Certains morceaux sortent du lot pour moi parce qu’ils sont lourds de sens ou de par le contexte ; je retiens Komplett im Arsch (de l’album “Scheitern & Verstehen”), bouleversant, que je n’aimais pas aux premières écoutes et auquel je suis devenue complètement accro, qui m’émeut profondément maintenant, principalement par la partie chantée par Christoph Sell dont la voix est quasiment un déchirement sur ce morceau. Egalement Wut sur l’album suivant, “Bleiben oder Gehen”. Et sur le dernier album “Sturm und Dreck” plusieurs morceaux dont Wir haben immer noch uns, qui sert de musique à leur vidéo rétrospective de 2018 ou encore Alles auf Rausch, chargés d’énergie positive, de force, et de partage.

A noter aussi au sujet du groupe, le film documentaire “Wildes Herz” (2017) de Charly Hübner et Sebastian Schultz, qui a accompagné le groupe durant 3 ans, et illustre depuis la jeunesse de Jan “Monchi” Gorkow, le début de sa politisation, et comment le groupe s’est engagé publiquement contre l’extrême droite, le racisme, la xénophobie, le sexisme, l’homophobie, comment il fait face à la violence néo-nazie, et comment ces prises de position se reflètent dans la musique du groupe. Je l’ai pas encore vu mais ça ne saurait tarder, par défaut en VO. Je l’ai pas encore trouvé en VOST et mes connaissances en allemand ont leurs limites, si toutefois quelqu’un a un lien ou autre j’suis preneuse.

Arte leur avait par ailleurs consacré un court reportage l’année dernière, à voir ici.

Pas grand-chose de plus à dire, c’est comme d’hab: écoutez-les, regardez les vidéos, et faites votre propre avis, c’est ce qu’il y a de mieux à faire. Tout c’que j’peux en dire moi reste subjectif et concerne les émotions qu’ils soulèvent chez moi. Quelque chose de puissant se dégage, et j’en ai déjà eu les larmes aux yeux. Les écouter m’apporte une grande bouffée d’espoir, du réconfort, de la force aussi, et ce sentiment que malgré tout ce à quoi on a affaire, et ben on est pas seuls, “wir sind mehr”, et ça, ça fait un bien fou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *